développement personnel & Reconfiguration psychocorporelle -

Bienvenue sur mon blog consacré au développement personnel

Mind O.S. – INTRODUCTION

INTRODUCTION

Mind O.S.  (= système d’opération de la subjectivité humaine) est  une tentative d’unification des théories(psychanalyse/psychologie/thérapies/communication/développement personnel)qui est le fruit d’une synthèse de différentes approches : la psychothérapie psychodynamique, l’analyse transactionnelle, la psychologie du Soi, les relations à l’objet, les thérapies cognitives et comportementales, la thérapie comportementale dialectique, la psychologie positive, la psychologie interpersonnelle, la thérapie de groupe, la PNL , la thérapie Jungienne, la systémique et la théorie mathématique des jeux etc. L’objectif du Dr. Paul Dobransky est de créer un système pratique d’accès à notre psyché, accessible au néophyte, facilement compréhensible et utilisable par tous.

En tant que métaphore informatique, Mind O.S., le « système d’opération psychologique», correspond au système qui traite les signaux et opère tout ensemble de signaux/informations dans notre cerveau. De la même manière que seul un système d’opération fonctionnel permet de traiter les données et d’utiliser des logiciels, seul un système d’opération psycho-somatique fonctionnel permet de recevoir et de gérer les « signaux » de l’environnement de façon constructive, menant vers un accomplissement de soi durable! Un tel système d’opération est à la fondation de toute structure caractérielle humaine !

I- Les 3 modes fondamentaux du comportement humain

La plupart des manuels de développement personnel ou de business correspondent à certaines opinions ou à des théories individuelles, souvent inapplicables concrètement dans la vie quotidienne des gens. Dans tous les patients dépressifs qu’il a traité, le Dr. Paul Dobransky a remarqué que leur niveau d’énergie général avait une tendance à diminuer dramatiquement, les amenant ultimement vers un état démotivé et passif, tellement passif qu’ils subissaient leur état sans même essayer de faire quoi que ce soit pour le « changer ». Il faut souvent intervenir chimiquement pour leur donner un coup de boost. Mais les médicaments antidépresseurs agissent exactement comme des drogues : ils permettent de se sentir différemment un petit moment mais en revanche ils consument beaucoup d’énergie interne et dérèglent le fonctionnement de l’organisme! ⇒La première clef pour résoudre tout problème est de passer des modes passif et réactif vers le mode pro-actif. La réactivité impulsive, la fuite et le déni sont tous causés par un haut niveau de tension-anxiété, initialement gouvernée par un instinct naturel que nous avons tous : la réponse fuite ou combat.

« Le caractère fait la destinée » Freud …
(pour commencer à changer son « destin »,
un travail doit être effectué au niveau de la structure caractérielle)

LA PRISE DE DECISION : “définition de la Vie”

  »La Croissance » VS « La Régression »

Il existe une puissance vitale que tous les organismes vivants ont en commun,
C’est un certain pouvoir de décision en réponse à leur environnement !

-Quand nous restons figés et passifs, nous ne vivons plus pleinement. Nous étouffons et nous rétrécissons. Profondément ancrée dans l’indécision de la dépression ou dans l’addiction (boulimie, abus de drogues et comportement auto-destructeurs en tout genre), une personne se sentira de moins en moins vivante. La raison initiale de cet état particulier d’être, c’est simplement qu’elle s’est arrêtée de prendre des décisions : Elle subit passivement l’environnement (ou une drogue) qui en quelque sorte « prend les décisions à sa place »! Le point de départ dans tout développement personnel est donc de se réapproprier son propre pouvoir de décision, en AGISSANT! C’est-à-dire en faisant pro-activement quelque chose à propos de ce qui limite la vie et le bien-être. Cela peut commencer simplement par s’exposer à certaines informations inhabituelles, à s’éduquer en lisant tel ou tel bouquin, ou en commençant une thérapie etc. !

 

01.png

 

 

-    L’être humain pro-actif et conscient exerce des choix, prends des risques et des décisions constructives, débouchant sur la nouveauté, la croissance et l’évolution.

-    L’être humain ré-actif et impulsif a une tendance à prendre des décisions répétitives inconscientes et destructives (routines;addictions) basées sur une impulsivité mécanique, se retranchant dans la zone de confort du connu.

-    L’être humain passif et dévitalisé se fige, ne prends plus aucune décision et décline!
-La passivité mène inévitablement à la régression du psychisme (et ultimement à la mort par dépression ou par abus de substances etc). À l’inverse, TOUTE prise de décision pro-active correspond à une action concrète dans un sens ou dans un autre qui enclenche un processus de croissance grâce à une expérience vécue !

-Le stress correspond initialement à toute forme d’interprétation de l’environnement qui est vécu comme un danger, et donc comme une source d’inconfort intérieur, comprimant l’énergie interne. Dans le modèle MIND O.S. le mot stress signifie simplement une énergie émotionnelle négative contractante pénétrant à l’intérieur de votre frontière personnelle depuis l’extérieur, et devenant donc votre propriété ou votre « problème »! Observons nous et faisons un constat :D ans quel état passons-nous le plus de temps ? Pro-actif, réactif ou passif? Votre esprit ressemble à un ordinateur biologique qui peut non seulement résoudre tous vos « problèmes », mais qui est votre seul réel investissement durable!

II- Causes des « problèmes »

La métaphore informatique
Mind O.S. est le système d’opération de notre « mental » – ou subjectivité – ou « psychologie ».

-Notre corps et notre système nerveux sont considérés comme notre « hardware »

-notre psychologie (la manière de traiter et d’organiser les signaux de l’environnement) est considérée comme l’ensemble des nombreux« logiciels » (software) que nous avons installé au travers de notre histoire personnelle (expériences vécues ; traumatismes etc) ;

-Et le stress est vu comme un ensemble de données (quelles qu’elles soient) envoyées vers nos logiciels, dans l’ordinateur biologique qu’est notre esprit, qui interprète ces données comme dangereuses, comprimant notre énergie vitale!

La seule cure face à un stress est de prendre une décision à propos de ce stress. Le nier, en restant passif commence tôt ou tard à avoir des répercussions sur notre psychologie. Les gens qui vivent intérieurement dans un état de stress chronique commencent à altérer leur psychologie et deviennent des pessimistes. C’est comme si leur « software » était reprogrammé à devenir plus négatif , pessimiste, moins efficace et moins productif, empéchant toute possibilité de « rêver » une autre vie !La seule façon de réparer le problème (s’il n’a pas encore altéré dramatiquement le fonctionnement biochimique de notre cerveau/corps), c’est de « reprogrammer » notre système d’opération psychique au travers de thérapies et d’une rééducation! Tous les systèmes de thérapies et de développement personnel peuvent être comparés à de nombreux logiciels permettant d’agir sur notre esprit, chacun à sa manière. Cependant, le « système d’opération psychologique» est la fondation qui pilote et gère tous ces « programmes». Si vous ne transformez pas votre mentalité – votre système d’opération psychologique – vous allez rapidement vous apercevoir que votre pessimisme – causé par un état de stress chronique – commence à « corrompre » et à dérégler votre « hardware » : la biologie de votre cerveau et de votre corps! Par exemple, le taux de sérotonine dans le cerveau baisse. (voir Le lobe frontal et la meta-programmation)! Si c’est le cas, la thérapie et la rééducation ne suffisent plus : votre disque dure est corrompue ».  C’est un peu comme avoir un virus dans votre ordinateur qui va se dérégler progressivement: les logiciels ne fonctionnent plus correctement et le hardware s’auto détruit ! À l’image de la métaphore informatique, un antidépresseur change et régule temporairement le hardware (cela augmente ou régule certains agents chimiques dans le cerveau), mais si vous avez toujours le même logiciel (mentalité : système de croyances et habitudes psychiques) corrompu et déréglé sur votre système, il va continuer d’affecter ce tout nouveau hardware exactement de la même façon. Le stress peut dérégler votre psychologie, et votre psychologie déréglée va dérégler la chimie de votre cerveau et de votre corps. C’est un cercle vicieux⇒« Réparer » la biochimie du cerveau avec des drogues NE CHANGE PAS la façon habituelle dont votre psychologie (mentalité) traite l’environnement !(de la même façon, le canabis ou l’alcool et les drogues dures changent momentanément la chimie du cerveau tout en diminuant le niveau général d’énergie de l’organisme).Si je reçois une facture par la poste, je peux me mettre à angoisser, ou même utiliser la chose pour entrer dans un état dépressif.  Si je prends un tranquillisant, je vais me sentir différent et de meilleure humeur pendant un petit moment. Je peux éventuellement rester passif et repousser l’idée de la facture hors de mon esprit puisque la chose ne m’affecte plus. Mais le mois suivant, la facture aura doublé, et je vais angoisser 2 fois plus, et peut-être même prendre 2 tranquillisants cette fois-ci… me sentir mieux…etc. Mais est-ce que cela signifie que la source de mon stress a été résolue? ⇒NON, CAR LA SEULE CURE À CE STRESS SE TROUVE DANS MA DÉCISION À PROPOS DE LA FACTURE ! Cet exemple simple permet de voir comment le mode psychologique passif mène directement à l’addiction et au déni ! Une grande partie de la « solution » pour rester en bonne santé, équilibré et pour résoudre tout dilemme psychologique ou social est de renforcer notre psychologie afin de refuser le stress avant même que celui-ci ne pénètre dans notre territoire subjectif privé! Et cela passe inévitablement par une reconfiguration et une transformation de notre structure caractérielle : de notre IDENTITÉ !

III- Les 4 solutions simples à tout dilemme
Nous définissons notre vie avec les décisions que nous prenons.La qualité de notre vie actuelle n’est rien d’autre que la somme totale de toutes les décisions que nous avons prise jusqu’à présent ! SAVOIR EXACTEMENT QUELLES SONT LES MEILLEURS OPTIONS D’UTILISATION DE NOTRE PSYCHÉ FACE AU STRESS devrait donc faire parti de l’éducation primordiale accessible à tous. ⇒ savoir comment modifier et reconfigurer sa propre « subjectivité », à l’intérieur de soi, afin de gérer le mieux possible les situations que nous rencontrons ! Malheureusement, le système d’opération psychologique est livré sans manuel d’utilisation. Cependant, il y a une bonne surprise :

Il n’y a que 4 parties fondamentales composantes de la psychologie humaine. Comprendre et opérer ces 4 parties de notre psychologie coordonnée par notre pouvoir d’auto-observation permet de résoudre tout dilemme se présentant à nous !       LES 5 PARTIES FONDAMENTALES COMPOSANTES DE LA PSYCHOLOGIE HUMAINE

- Notre pouvoir d’observation 

1. Notre frontière personnelle

2. La qualité de notre énergie émotionnelle- composée soit d’énergie « positive » expansive appelée Estime de soi (bien-être et confiance), soit d’énergie « négative » contractante comme la colère et l’anxiété…

3. Notre intellect : notre système de croyance : notre mentalité : les “données” organisées en nous : toute éducation, croyance, idée, conviction, valeur et expérience passée (mémoire)

4. Notre pouvoir de décision.

Pour commencer à analyser notre vie ou tout problème en général, nous devons d’abord développer en nous L’APTITUDE HUMAINE FONDAMENTALE A PRETER ATTENTION par le renforcement de l’attention et de la capacité à se concentrer: NOTRE POUVOIR D’OBSERVATION! La notion d’observateur correspond simplement à la faculté inhérente au reflet de soi et à l’observation neutre : les 5 sens coordonnée par un centre conscient d’observation. Pour activer l’Observateur, l’esprit doit réapprendre à se mettre INTENTIONELLEMENT sur le « mode moment présent ». Nous pouvons ensuite utiliser ces 4 parties composantes de nous mêmes pour résoudre tout problème personnel, des problèmes spécifiques, et surtout pour d’abord jeter un coup d’oeil à notre vie entière afin de voir quelle direction nous désirons prendre à partir de MAINTENANT. La maîtrise des 4 composants de notre psychologie peut aider à résoudre la partie correspondante de tout « problème» et faire ainsi croître notre vie vers l’accomplissement durable de soi et la plénitude.

Le renforcement de notre psychologie passe donc par 5 “REEDUCATIONS” :

1. Le renforcement de notre Attention et de la capacité à se concentrer!

2. La relativisation de notre image de nous-même et de notre perception de « l’extérieur »

2. La maîtrise somatique de nos états internes

3.  Une Rééducation proactive :  Transformation de nos croyances

4. Le développement de notre pouvoir de décision et de notre Intention : Élargissement des options de réactions face à « l’extérieur »

Le caractère unique du présent

Le temps peut être comparé à une sorte de « monnaie psychologique ». Il en existe un montant limité et nous devons le « dépenser » avec sagesse.

-Pouvons-nous prendre une décision dans le passé => NON !

-Pouvons-nous prendre une décision dans le futur => Non !

 

-NOUS POUVONS UNIQUEMENT PRENDRE DES DÉCISIONS
ICI & MAINTENANT, DANS LE MOMENT PRÉSENT !

Lorsque nous pensons et agissons à partir d’un mode mental éparpillé dans le futur ou dans le passé, notre psychologie fonctionne en pilotage automatique, ce qui correspond à laisser passivement nos « routines » et nos « habitudes » passées au stade subconscient piloter notre vie. ⇒ En prêtant un peu + attention, il devient très facile de remarquer que beaucoup de nos « habitudes » nous desservent et limitent notre bien-être!

La seule manière dont le passé et le futur peuvent nous servir, c’est en opérant depuis le point de référence du présent :lorsque nous révisons le passé et que nous en tirons un apprentissage, ou lorsque nous planifions des événements futurs consciemment et avec présence ! ==> Par exemple, beaucoup de gens ne se sont jamais immergés dans le présent afin de passer en revue leurs relations amoureuses et ils continuent d’enchaîner des relations en s’engageant mécaniquement avec le même type de personne, pour revivre le même type de conflits!

À chaque fois qu’un organisme vivant « prend une décision »,
il devient un peu plus vivant, il croit et gagne en puissance.

Cela veut dire qu’à chaque fois que nous prenons une décision consciemment sur la base d’une préférence personnelle, nous nous nous « rechargeons » énergétiquement et nous nous donnons un peu plus de vie! Toutes les pratiques de contemplation (prières, méditations etc) sont initialement conçues pour nous faire entrer dans le mode mental centré et ancré dans le présent. Elles visent à développer l’aptitude à l’attention et à la concentration. Si on pratique une méthode de concentration, et qu’on se retrouve à rêvasser ou à discuter avec soi-même, cela signifie que nous venons de repasser mécaniquement (par habitude) dans un mode mental éparpillé – dans le futur ou dans le passé – qui fonctionne en pilotage automatique!

Les 3 modes d’activité mentale :
-Mode mental distrait et éparpillé dans le futur
-Mode mental distrait et éparpillé dans le passé
-Mode mental concentré et ancré dans le présent

02.png

L’OBSERVATEUR
L’aptitude à observer

03.png

⇒ C’est l’observateur qui rend possible la croissance psychique ! La structure caractérielle d’une personne, ses choix et ses comportements, définissent son destin! Celui qui active l’observateur dans le présent peut reprendre les commandes de sa vie en développant une réelle intention-volonté ! Il peut ainsi exercer consciemment un choix avant d’agir : la pro-action consciente remplace la ré-action inconsciente! Il prend des décisions consciemment, avec présence, ici et maintenant, dans le présent ! L’aptitude à l’auto-observation est le pouvoir qui enclenche la croissance humaine et le changement ! C’est comme si cette aptitude nous servait de coach privé : une sorte de thérapeuthe-conseiller perché sur le coin de notre épaule ; Sans l’activation de l’observateur, l’être humain ne peut pas « changer » ses habitudes. Et le souci, c’est que très peu d’individus ont appris à cultivé ce pouvoir dans leur vie ! Quand une publicité ou bien le journal télévisé nous emportent dans une sorte de rêve éveillé à propos du passé ou dans certains désirs à propos du futur, nous venons effectivement de passer en mode pilotage automatique ! Et c’est ce programme télé qui pilote notre avion. Dans un tel état interne, vous êtes devenu facilement manipulable et contrôlable ! Le schéma plus bas montre comment l’observateur observe le Moi afin de résoudre tout dilemme: moi-même observant moi-même en tant que sujet, objet et participant, simultanément ! Imaginez ce que pourrait être votre vie si vous saviez comment faire croître pro activement votre structure caractérielle vers plus de maturité et de puissance, et cela en temps réel… Et bien, tels sont le pouvoir et la fonction exacts de l’observateur en nous. Grâce à ce pouvoir, nous pouvons devenir le metteur en scène du film à succès de notre vie ! L’observateur peut être également comparée à l’écran de l’ordinateur. Quand votre observateur est activé, vous avez à votre disposition un écran sur lequel observer de façon neutre votre « scénario » personnel. Plus vous développez votre aptitude à prêter attention, et plus cet écran s’élargit ! L’accomplissement durable et la plénitude correspondent à l’objectif ultime humain : la récompense de la croissance caractérielle, et également la solution à tout problème se présentant à nous! La maîtrise des 4 composantes de la structure caractérielle mène directement aux 4 composantes de l’accomplissement durable !

 

01.png

 

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

francoisbamba |
Carnet de Blog |
philea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Documentaires pour tous
| boumboumjames
| femmeavenirhomme