développement personnel & Reconfiguration psychocorporelle -

Bienvenue sur mon blog consacré au développement personnel

II- Le phénomène des rémissions spontanées

Les rémissions spontanées pour des maladies ou des problèmes physiologiques graves sont classées dans le domaine des « miracles », des interventions « surnaturelles », ou plus souvent sont attribués à des accidents aléatoires inexplicables associés à « la chance ». Ces événements étranges se situent au-delà des conventions sociales ou politiques acceptées, ou en-dehors du paradigme scientifique en vigueur dans une société. Dans son étude de 7 ans, le Dr. Joe Silveda a noté 4 facteurs communs chez des « miraculés » (cancer, diabètes, emphysèmes etc). Les nombreux cas de rémission spontanées correspondaient à chaque fois à un changement dans la qualité de l’activité mentale de la personne :

1.    Croyance en une « intelligence supérieure »

Chaque personne acceptait ou avait une croyance inébranlable en un ordre supérieur – une intelligence supérieure – une force transcendante, une puissance intérieure, quel que soit le système de croyances de la personne en question (intelligence du subconscient, intervention du divin, force spirituelle, Jésus-Christ, la Vierge etc…), qui parcourait leur corps, et qui était distincte de leur esprit, leur donnant forme et vie… Ils déclarent avoir puiser dans cette source intelligente déjà présente en eux en s’y ressourçant afin de guider intentionnellement sa puissance curatrice dans leurs corps!

2.    Abandon progressif de la partie de « l’identité »
construite sur des pensées négatives conditionnées par l’histoire personnelle.

Ils avait acquis la compréhension que leurs schémas de pensée contribuait à leur maladie, principalement parce que toute activité mentale enclenche la production de substances chimiques dans l’organisme, d’hormones et de réactions en chaîne dans tous les systèmes vitaux à partir de l’ensemble système nerveux/cerveau . Tous ces gens miraculés « abandonnèrent » leurs anciens schémas répétitifs de pensées négatives avec les émotions connectées jusque-là  à ces schémas automatisés!

3. Réinvention de soi-même

Pour pouvoir briser le cercle vicieux de leur activité mentale habituelle, ils durent se « réinventer »: devenir subjectivement quelqu’un d’autre. En commençant par visualiser quel genre de personne ils désiraient devenir, ils ont commencé à altérer et à changer leurs boucles causales circulaires habituelles de « pensées / émotions ». (voir plus loin)

4.    Pratiques méditatives, visualisations
et développement de la capacité à se concentrer !

Ils passèrent donc tous de longs moments à se réinventer en « imagination », entrant dans un état méditatif « en dehors de l’espace et du temps ». En retirant leur attention du corps et de l’environnement (les 2000 bits d’information sur lesquels se concentrent la plupart) ils se plongèrent dans les 400 milliards de bits d’information que la plupart ne remarquent jamais. C’est de cette manière qu’ils semblent avoir réussi à créer de nouveaux schémas de pensées :de nouveaux circuits de connexions neuronales dans leur cerveau.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

francoisbamba |
Carnet de Blog |
philea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Documentaires pour tous
| boumboumjames
| femmeavenirhomme